6 femmes qui ont créé leur entreprise éthique

En cette journée internationale des droits des femmes, on a interviewé 6 femmes avec lesquelles nous travaillons ! Elles ont créé leur entreprise éthique et engagée, elles nous inspirent au quotidien au travers de leur parcours, leurs valeurs et leurs créations. 


Romy Boesveldt - studio roof

Romy Boesveldt

studio roof


Quand et pourquoi avez-vous eu l'idée de monter le projet Studio Roof

    " En 2004, lorsque j'étais enceinte de mon troisième (et dernier) enfant Sonia. Mon mari Ilya est architecte et ensemble on a créé une maison en carton pour nos deux aînés afin qu'ils puissent dessiner et jouer. On a eu tellement de réactions positives concernant cet objet, de la part de nos amis et nos voisins qui venaient à la maison, que j'ai eu le sentiment que cette maison en carton pourrait être intéressante pour d'autres familles. 

Je n'ai pas eu l'intention de créer un entreprise à partir de ça, je l'ai simplement l'opportunité d'un super projet, mais lorsque que j'ai présenté la maison en carton à un salon du design aux Pays-Bas, l'intérêt de la presse et des designers était énorme. J'ai donc compris que ça pouvait devenir plus important qu'un simple projet ponctuel, de plus que les idées de nouveaux produits continuaient de surgir."

 

Qu'est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ? 

    " Réfléchir à propos des nouvelles collections est la partie la plus inspirante et bien sûr le lancement de la nouvelle collection ainsi qu'obtenir les premiers retours des partenaires et clients est toujours super excitant ! "


Que conseilleriez-vous aux femmes qui souhaitent se lancer dans entrepreneuriat ? 

    " Foncez ! Ne pensez pas à tout ce qui pourrait mal aller, lancez-vous et vous verrez qu'il y aura toujours des choses à ajuster et à apprendre mais ça fait partie du succès. " 


Avez-vous un modèle féminin que vous admirez ? 

    " Pas seulement un. Mais en général je me sens proche des femmes actives et qui ont une force de caractère. J'ai dans mon entourage des femmes qui ont aussi créé leur marque et j'adore partager avec elles. Les femmes qui m'inspirent peuvent venir de milieux très différents. Ma professeur de yoga me donne envie et m'encourage à trouver un équilibre et à appréhender la vie d'une manière plus philosophique. " 

Isabelle Masson-Mandonnaud

Sabé Masson


Quand et pourquoi avez-vous eu l'idée de monter le projet Sabé Masson

" Je travaille sur l'évolution du parfum depuis 2004. En ayant exploré différents principes j'ai choisi en 2005 de créer la première maison de parfum Sabé Masson, dédiée au Parfum de soin : Le soft Perfume. "

 

Qu'est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ? 

    " Intellectuellement : Chercher, innover. C'est à dire réfléchir pour aller plus loin, plus en adéquation avec notre monde qui change et nous qui évoluons.


    Émotionnellement : Participer à l'évolution du monde de la beauté en essayant d'être juste en face des nouveaux besoins de notre société. C'est toujours touchant l'étonnement et la joie de la découverte au travers des témoignages de nos clients.


    Humainement : Rassembler et fédérer autour de projets qui ont des valeurs fortes. Construire "avec" et pas seule. Et surement laisser une petite trace de quelque chose de bien pour la beauté et la santé. "

 

Que conseilleriez-vous aux femmes qui souhaitent se lancer dans entrepreneuriat ? 

    " Restez fidèle à vos convictions, n'abandonnez pas à la première difficulté, soyez forte, entourez-vous peu mais bien, en tout cas au début. Entreprendre c'est être libre... libre intellectuellement avec la peur au ventre mais c'est normal. Toute construction comporte une part de peur, aussi il faut partir en voulant gagner mais en acceptant l'idée de perdre s'il le fallait. Entreprendre nécessite une forme de courage et offre un chemin d'évolution personnel ultra riche quel que soit la route. " 


Avez-vous un modèle féminin que vous admirez ? 

    " J'aimerais admirer une ou des femmes qui réussissent leur vie professionnelle autant que leur vie privée triplé d'une part d'engagement vraie pour les causes humaines et écologiques mais aucune ne me vient à l'esprit dans ce triptyque difficile.

Alors au fond, je suis plus admirative du mouvement qui se crée avec la nouvelle génération féminine qui prend parole, se respecte plus et ose... se dire oui et dire non à l'indécence et l'injustice. " 

 


isabelle masson-mandonnaud - sabé masson
Pernille Stoltz - Madam Stoltz

Pernille Stoltz

Madam Stoltz


Quand et pourquoi avez-vous eu l'idée de monter le projet Madam Stoltz? 

    " Mon nom de famille est Stoltz... Après avoir voyagé en Asie et plus particulièrement en Inde pendant plusieurs années, lorsque je suis rentrée de mon voyage, j'ai décidé d'ouvrir une boutique à Copenhague. Le nom "Madam Stoltz" m'est venu comme une évidence car en tant que backpacker en Asie tout le monde vous appelle "madame"... "Un prix spécial pour vous Madame"... "

 

Qu'est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ? 

    " C'est très difficile de dire ce qui est le plus intéressant. J'aime vraiment beaucoup ce que je fais. Je suis chanceuse d'avoir ce travail. Je voyage beaucoup et trouve de nouvelles idées. Etre en relation avec des personnes du monde entier est également très intéressant.

Et ensuite, rencontrer nos clients dans les salons et voir ce qu'ils achètent et ce que cela représente pour eux, c'est très inspirant pour moi.

Dans mon travail il faut constamment avoir les yeux et les oreilles ouverts... vous vous inspirez sans même le savoir parfois. "


Que conseilleriez-vous aux femmes qui souhaitent se lancer dans entrepreneuriat ? 

    " Je dirais, allez-y et suivez vos rêves ! Vous ne pouvez pas être préparé, c'est comme avoir votre premier enfant.

Vous ne savez pas dans quoi vous vous embarquez, cela peut-être très difficile de temps en temps. Mais la liberté et la responsabilité que vous avez est une sensation magnifique. " 


Avez-vous un modèle féminin que vous admirez ? 

    " J'ai beaucoup de modèle féminin... Dans un premier temps, ma mère. Et ensuite mes filles qui ont 18 et 20 ans maintenant... J'aime la façon dont elles voient le monde, avec leur regards jeune et plein de possibilités. 

Je suis engagée dans un projet d'école pour les enfants des bidonvilles de Delhi, et les femmes qui dirigent cette école m'inspirent beaucoup. Elles font un travail extraordinaire pour les enfants et leur mamans qui n'ont pas les mêmes chances que nous. Un grand respect " 

Manon Brunet

Organic Cocoon


Quand et pourquoi avez-vous eu l'idée de monter le projet Organic Cocoon

    "En 2016 ! Après un parcours d'école supérieure et de travail au sein de la distribution biologique, j'ai décidé de me lancer dans ce projet fou. Je souhaitais depuis toujours créer une entreprise ou une marque qui me ressemble.

Organic Cocoon réunit l'ensemble de mes passions : les fleurs, le design, le bien-être. "

  

Qu'est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ? 

    " La créativité, les rencontres et les challenges."


Que conseilleriez-vous aux femmes qui souhaitent se lancer dans entrepreneuriat ? 

    " Qu'elles foncent ! Il faut bien-sûr bien réfléchir à son projet et y croire. La société nous met beaucoup de barrières en tant que femmes. Il faut les combattre au quotidien et ne pas voir peur de sauter le pas dans l'entrepreneuriat. Rien de plus enrichissant que de se lever chaque matin pour construire une nouvelle aventure qui nous ressemble et vivre de sa passion. 

Vous ne savez pas dans quoi vous vous embarquez, cela peut-être difficile de temps en temps. Mais la liberté et la responsabilité que vous avez est une sensation magnifique. "


Avez-vous un modèle féminin que vous admirez ? 

    " J'en ai plusieurs dans des univers totalement différents que ce soit la musique, la politique, l'associatif... Je pense qu'il est important d'avoir plusieurs modèles féminins qui nous inspirent tous les jours. "

Manon Brunet - Organic Cocoon
#

Laëtitia van de walle

lamazuna


Quand et pourquoi avez-vous eu l'idée de monter le projet Lamazuna

    " J'ai eu l'idée de Lamazuna lors de mes 25 ans. Tout est parti des lingettes démaquillantes lavables et efficaces juste avec de l'eau. Elles ont donné la ligne de mire de Lamazuna qui est d'arriver à zéro déchet dans la salle de bain !

C'était en 2010, à l'époque personne ne parlait de zéro déchet. Heureusement les temps ont changé et nous sommes passés d'une marque un peu bizarre mais festive à une marque de produits essentiels pour avancer dans le bon sens ! "

 

Qu'est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ? 

    " Tâcher de faire bouger les choses mais toujours en montrant que ça peut être amusant ! Que ce soit pour Lamazuna ou pour Kabanes, un nouveau projet lancé en septembre dernier, j'axe tout sur le côté fun. Mais en arrière-plan j'essaie de développer un projet qui soit le plus vertueux possible, des ingrédients des produits à leur emballage, du bien-être des salariés aux relations avec nos fournisseurs et nos clients. Ça couvre tant de facettes que c'est effectivement passionnant ! "


Que conseilleriez-vous aux femmes qui souhaitent se lancer dans entrepreneuriat ? 

    " La positive attitude ! Vous allez devoir franchir des montagnes chaque jour, donc sourire obligatoire pour surmonter tout ça !

Vous aurez beau savoir où vous voulez allez avec votre projet, le chemin sera semé d'embûches, et ça ne s'arrêtera pas. Trois pas en avant, deux pas en arrière. Donc focalisez-vous sur les progrès aussi infimes soient-ils, et gardez bien les oreilles ouvertes aux critiques pour vous remettre en cause continuellement. C'est comme ça que vous avancerez le mieux ! "


Avez-vous un modèle féminin que vous admirez ? 

    " Aujourd'hui je dirais Jane Austen, libre penseuse qui a su critiquer sa société avec humour et tenir bon dans ses choix, tout en étant une grande romantique ! "

laury bonjean

bewööd


Quand et pourquoi avez-vous eu l'idée de monter le projet Bewööd

    " J'ai eu l'idée de créer BEWÖÖD juste après mes études, je venais de terminer mon contrat d'apprentissage dans une agence de communication.

J'avais l'impression qu'en restant dans ce domaine, je ne pourrai pas exprimer ma créativité  comme je l'imaginais alors je me suis lancer dans la création de mon entreprise. "


Qu'est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ? 

    " Le dessin, l'illustration, la peinture, la matière. Tout ce qui s'approche de près ou de loin à l'art. "

Que conseilleriez-vous aux femmes qui souhaitent se lancer dans entrepreneuriat ? 

    " Allez-y... Mais avant tout mûrissez bien votre projet. Rencontrez des personnes qui peuvent vous accompagner. C'est ce que j'ai fait. La création de BEWÖÖD m'a pris un an et aujourd'hui cela fait 4 ans que je vis une belle aventure.


Avez-vous un modèle féminin que vous admirez ? 

    " Actuellement Greta Thunberg, pour son courage et ses convictions! Je l'admire car je ne sais pas si à son age j'aurai été capable d'exprimer mes opinions comme elle le fait !  "

#